Mission laïque française

L’art urbain s’invite au lycée Français International Alphonse Daudet avec Homek

HOMEK - street art - mlfmonde

Le street artiste Homek en visite à Casablanca a accompagné une centaine d'élèves de l'établissement sur une journée. Entre fresque murale et échanges pédagogiques, une journée haute en couleur s'est dessinée au lycée Français International Alphonse Daudet.

Quand l’art urbain dessine la pédagogie

C’est grâce à Léon, passionné par l’art urbain et son père, Tom Robertson, professeur d’anglais au lycée Français International Alphonse Daudet que l’établissement se met en contact avec Homek, artiste et grapheur français.

Depuis 2012, Homek passe les frontières européennes afin de partager son art dans les rues et écoles.

homek - réseau mlfmonde - daudet

Avec un grand nombre de graffitis muraux à son actif et une importante période « pop-cartoon » sur toiles, son style évolue dans une démarche plus graphique, contemporaine. 

Revenant aux bases de la lettre, la rendant dynamique et abstraite, dans des décors chaleureux pouvant rappeler ses voyages en terre d’Afrique…

En déplacement au Maroc, Homek accepte de passer une journée avec les élèves de CM1 et de 4e du lycée Français International Alphonse Daudet. Il leur raconte ses influences artistiques, son travail, ses engagements et l’histoire du graffiti …

Homek et la vie sur les murs

Pendant une journée, c’est une centaine d’élèves qui vont participer avec Homek a créer une fresque sur les murs de l’école. Un jeu graphique avec les lignes du mot « Hayet » (vie en arabe) vont se dessiner peu à peu.

Nos artistes en herbe ont appris à manier bombes et pinceaux mais ont aussi utilisé des objets du quotidien pour peindre le mur du foyer : balais, éponges et même un brumisateur !

Par ailleurs, Homek et les élèves du lycée Français International Alphonse Daudett ont pu créer un petit parcours street art dans l’établissement en incorporant quelques autres œuvres ici et là, dont une peinture au sol réalisée en collaboration avec le street artiste casablancais, Amin Brush.

Merci à Homek d’avoir pris de son temps pour participer à ce beau projet !

Une journée qui restera gravée dans la mémoire des élèves et dans l’histoire de l’établissement.