Mission laïque française

« Dernier bonheur » : un kamishibaï plurilingue du lycée français de Palma

kamishibai-palma-lauréat-2020

Une enseignante du lycée français de Palma et ses élèves ont participé au concours du kamishibaï plurilingue de Dulala 2019-2020. Leur réalisation "dernier bonheur" est lauréate de la catégorie des 6-10 ans.

Depuis 2015, le Concours Kamishibaï plurilingue permet à de nombreux enfants et professionnels de créer des kamishibaïs en y intégrant une diversité de langues. Les établissements du réseau mlfmonde y participent depuis son origine et s’y sont déjà distingués (voir le Prix coup de cœur 2018).

Je me souviens, thème de la 5e édition, a inspiré les élèves d’Emilie Darosa, professeure des écoles au lycée français de Palma. Elle a présenté le projet à 24 élèves de cycle 3 lors d’une séance de théâtre. Ils se sont ainsi initiés à cette forme particulière de représentation. Grâce au dossier pédagogique proposé par Dulala, l’élaboration de l’histoire a commencé.

Un thème choisi par les élèves

Les illustrations ont été réalisées par groupe de 2 et l’histoire a été écrite collectivement. Comme le précise l’enseignante, « les élèves peuvent tous se reconnaître dans ce travail de rédaction« . La lecture du journal d’Anne Franck en BD proposé à tous le cycle 3 l’an dernier a sans doute influencé le choix du thème. « Je voulais imposer celui de l’écologie mais de fil en aiguille ce sont les enfants qui ont parlé d’une histoire d’amitié puis celle d’une famille. Le choix s’est donc fait lors d’échanges à l’oral. »

Il a fallu effectuer des recherches sur la Shoah et préparer les élèves émotionnellement à l’écriture. Le travail linguistique a permis de travailler avec les professeurs de catalan, d’espagnol et d’anglais qui ont préparé les élèves sur les thèmes de la liberté (anglais et catalan) et de la Guerre civile espagnole. « Nous avons ajouté l’allemand et l’italien, langues maternelles de deux élèves de CM1« .

Dernier bonheur

La cérémonie de remise des prix

Malgré les difficultés entraînées par la crise sanitaire, les organisateurs ont voulu que ce moment reste festif et chargé d’émotions. La lecture des kamishibaïs lauréats a été ponctuée par de nombreux témoignages. Une présentation d’un kamishibaï traditionnel japonais par l’artiste Yuiko Tsuno permet de revenir au source de cet art. La cérémonie est présidée par Florence Castera et animée, Yvanne Chenouf, secrétaire générale.

Ressources sur le site de Dulala

Fiches pédagogiques

Le kamishibaï plurilingue