Mission laïque française

Organisé par l’Association Nationale des Enseignants de Français du Liban (ANEFL) en partenariat avec l’Institut français du Liban et la Commission nationale libanaise pour l’UNESCO, « Ma ville-Mon village » est un projet interculturel d’échange de dépliants touristiques entre des classes du monde entier pour inciter les élèves à découvrir d’autres cultures et patrimoines tout en redécouvrant leur propre territoire.

Un projet à l’échelle mondiale

Lancé en janvier 2019, Ma ville-Mon village est né d’un atelier de formation proposé aux enseignants du Liban Nord autour des avantages pédagogiques d’une action-projet.

L’objectif : développer les compétences culturelles et langagières des élèves et les amener à découvrir des outils numériques simples à utiliser.

Initié par Rima Mobayed, professeure de Lettres au lycée franco-libanais Mlf Alphonse de Lamartine – Tripoli, Ma ville – Mon village à réuni trois établissements du réseau Mlf Liban ( lycée franco-libanais Mlf Alphonse de Lamartine – Tripoli , le lycée français international Jean Charcot, le lycée français international Louis-Massignon ) et des établissements du monde entier.

Affiche de lancement

En Egypte, en Jordanie, en Iran, au Maroc, en Grèce, en Macédoine, en Moldavie, en Hongrie, en Roumanie, en République tchèque, en Norvège, en Italie, aux Etats-Unis et en Nouvelle Zélande,  de jeunes élèves ont accueilli dans leurs classes Raji et Arzé deux personnages fictifs, créés pour devenir les ambassadeurs du projet à travers le monde.

Dans un second temps, une formation à distance fut proposée sur Le forum pédagogique créé par le réseau mlfmonde. Les participants ont pu ainsi recevoir un kit pédagogique détaillant le projet et une liste d’activités multiples possibles à destination des élèves. Par ailleurs, un suivi à distance à été proposé à chaque enseignant .

Raji et Arzé font le tour du Liban

Afin de valoriser le travail des élèves et des équipes pédagogiques, une exposition « Raji et Arzé font le tour du Liban »  a été inaugurée dans les locaux de l’Institut français à Tripoli, le samedi 30 mars dernier.

Quatre-vingts dépliants touristiques ont ainsi été réalisés par des élèves âgés de 10 à 13 ans dans le but de promouvoir la richesse patrimoniale des villes et villages du Pays des Cèdres.

Le 15 avril, date de clôture du projet à l’échelle internationale, une sélection des réalisations fut partagée dans les quatre coins du monde, donnant ainsi la possibilité aux participants de découvrir le travail des autres.

La créativité au service de l’élève

Les textes rédigés par les élèves révèlent une créativité où la sensibilité se dessine à chaque mot.

En parallèle des passages destinés à informer le lecteur des particularités historiques et géographiques de chaque région, les dépliants comportent des poèmes et des descriptions  subjectives dans lesquels la magie des sens se mêle aux fortes émotions nées de cette (re)découverte du patrimoine.    

A l’issue du projet, les professeurs engagés ont exprimé leur grande satisfaction et d’autre part, leur volonté de reconduire le projet Ma ville – Mon village.

En réponse à ces vœux, deux moments de formation à distance sont déjà proposés sur Le forum pédagogique pour la rentrée prochaine.

Découvrir quelques réalisations:

El Jadida, perle de l’Atlantique

Casablanca

Mina

Tripoli

Contribution de Rima Mobayed, professeure de Lettres au lycée au lycée franco-libanais Alphonse de Lamartine