Mission laïque française

Journée de l'international, Cluny 20/01/2016

Mercredi 20 janvier, la Mlf a répondu à l'invitation de Denis Rolland, Recteur de l'académie de Dijon, pour célébrer le succès de son partenariat avec l'académie et le réseau Canopé.

Depuis 2014, le réseau Canopé Bourgogne Franche-Comté, la Mission laïque française et l’académie de Dijon ont impulsé une nouvelle dynamique au service de l’ouverture internationale et de la réussite des élèves tant au primaire qu’au secondaire.

Organisée par le Rectorat de Dijon, cette journée de l’international avait pour objectif de mettre à l’honneur des coopérations emblématiques entre les établissements du réseau mlfmonde et ceux de l’académie de Dijon. Cette collaboration a ainsi permis à certaines de nos écoles en Chine, en Egypte, en Espagne, en Bosnie ou en Macédoine de développer des projets pédagogiques avec leurs partenaires français et le Réseau Canopé. Ces trois institutions se retrouvent autour d’objectifs communs : la diffusion de la culture française dans le monde, l’éducation aux médias et à l’information, l’apprentissage de la citoyenneté, mais également le numérique au service de ces actions et comme objet de réflexion.

Lors de cette journée, qui se déroulait au collège Pierre-Paul Prud’hon de Cluny, des visioconférences ont été organisées notamment avec le site PSA Peugeot Citroën à Wuhan, mais aussi avec le Lycée Mlf d’Alexandrie et le Lycée Molière de Saragosse.
Ces temps d’échanges ont illustré par des témoignages d’élèves, de professeurs bourguignons et du réseau mlfmonde les projets déjà féconds mis en place, tels que :

  • des formations assurées en Espagne (Alicante) en lien avec la délégation au numérique dijonnaise, Canopé et le Clémi ;
  • une mobilité d’élèves (6 à 8 semaines) entre le collège de Saragosse et le collège de Cluny, le lycée d’Alexandrie et le lycée Charles de Gaulle de Dijon ;
  • des échanges distanciels sur des thématiques de la réforme du collège, la liaison école/collège, les enseignements des langues vivantes au collège et au lycée ;
  • une aide au pilotage de l’homologation (Bosnie) et des inspections de professeurs titulaires, vacataires (Egypte, Bosnie, Arabie Saoudite) ;
  • la mise à disposition de ressources : bibliothèque numérique et Europresse par Canopé, outil OPEN par la DANE.
Photos : Mission laïque française, Guillaume Lion

Les partenariats académiques de la Mission laïque
L’enseignement français à l’étranger est-il un simple prolongement, ou une incarnation propre de l’enseignement français tout court ? S’il ne constitue pas une académie, il ne peut se passer de la ressource d’aucune de celles qui constituent en France la base de l’organisation de notre système scolaire. S’il en était une, il s’imposerait à coup sûr à toutes les autres comme une diversité d’écologies scolaires françaises particulières dans lesquelles le programme français éprouve son attractivité et sa valeur, sa plasticité et sa capacité d’adaptation pour trouver sa place et sa force dans l’offre éducative mondiale.

C’est ce besoin réciproque qui a incité la Mission laïque française à rechercher la formule d’un échange mutuellement profitable avec certains des territoires académiques nationaux :

  • Académie de Poitiers, convention signée en février 2011.
  • Académie de Paris, convention signée en mars 2012.
  • Académie de Reims, convention signée en juillet 2014.
  • Académie de Dijon, convention signée en septembre 2014.