Mission laïque française

Le climat scolaire : simple évidence ou révolution pédagogique

À l’étranger, nous évoluons souvent dans des sociétés dures, où le rapport de force voisine avec la loi, où les guerres sont historiquement ou géographiquement proches et imprègnent leur marque dans l’esprit des élèves, où les protections individuelles peuvent être extrêmement minces voire inexistantes et où la sensibilité au harcèlement est très forte. Les écoles se trouvent dans des environnements juridiques, culturels et confessionnels si particuliers qu’elles n’en sont que plus vulnérables lorsque les difficultés surviennent.

Le climat scolaire renvoie à l’idée selon laquelle si les élèves se trouvent plutôt bien et les enseignants aussi, on enseignera et on apprendra mieux à l’école, ce qui correspond à du simple bon sens.

Climat scolaire - relations collègues

Le climat scolaire, selon une définition qui fait maintenant consensus au plan international, reflète le jugement qu’ont les parents, les éducateurs et les élèves de l’expérience de la vie et du travail au sein de l’école. On pourrait penser qu’il s’agit d’une perception particulièrement individuelle et subjective mais il s’agit précisément de l’erreur à ne pas commettre. On confond trop souvent, en effet, climat scolaire et bien-être à l’école alors que les deux notions sont bien distinctes. Le bien-être à l’école participe évidemment au climat scolaire mais il s’agit d’une notion psychologique tandis que le climat scolaire renvoie à de la sociologie des organisations. Ceci signifie que la démarche s’attache à des actions d’organisation pour améliorer le point de vue non pas des individus mais de groupes d’acteurs.

Climat scolaire - relations collègues

Le climat scolaire n’est pas simplement la bienveillance pour les élèves. Il renvoie aussi et beaucoup aux relations entre adultes. La recherche montre que le principal facteur de risque et de stress parmi les personnels de l’éducation ne tient pas dans leur relation aux élèves mais dans les relations entre collègues.

Le principe ici est bien de travailler sur toutes les relations, c’est-à-dire non pas uniquement celles entre élèves, celles entre professeurs mais aussi celles entre les élèves et les professeurs ou encore celles avec les personnels d’accueil.

Climat scolaire - séparateur

Les effets et conséquences d’un climat scolaire

Les analyses montrent que deux conditions sont requises pour un bon climat : l’exigence et la coopération. L’exigence de sécurité est évidemment importante. Un élève qui ne se sent pas en sécurité, en particulier du fait de harcèlement, est un élève en proie à de grandes difficultés scolaires. Il en va de même pour un professeur.

Climat scolaire - conséquences mentales

Le climat scolaire a évidemment un effet sur les apprentissages et la réussite des élèves. L’OCDE estime cet effet à 25 % de réussite supplémentaire. Pour autant, cet effet n’est pas non plus automatique. Certains pays qui sont mieux classés que la France à PISA sont aussi les champions du monde du taux de suicide chez les adolescents.

Les conséquences en termes de santé mentale peuvent s’inscrire sur le long terme. Quarante ans plus tard, les enfants qui ont été harcelés présentent plus de risques de dépression et de suicide. Dans le monde entier, 75 % des cas de school shootings sont liés au harcèlement. Il s’agit de jeunes qui reviennent dans le but de se « venger » envers l’école qui ne les a pas protégés.

Climat scolaire - séparateur

Les punitions

La réflexion sur la justice des punitions est extrêmement importante. Dans certains établissements, 80 % des élèves estiment que les punitions sont injustes. Il ne s’agit évidemment pas de supprimer les punitions mais de faire en sorte qu’elles soient perçues comme étant justes.  Or, lorsque les résultats varient entre 20 % et 80 %, nous nous trouvons bien là face à des phénomènes microsociaux.

Les garçons ont parfois le sentiment que plus ils sont punis, plus ils sont en train de devenir un homme. Dès lors, à quoi sert-il pour leurs enseignants de multiplier les heures de colle ? Sans réflexion réelle sur la justice restauratrice et sur la manière d’instaurer une discipline positive en prévention, la situation restera toujours difficile. L’idée de faire des élèves les acteurs de la prévention ne consiste pas à les associer à la rédaction du règlement intérieur. Ce type de démarche est plutôt contreproductif. Il s’agit plutôt d’établir avec les élèves des règles de vie.

Climat scolaire - citation Janusz Korczak

.

Janusz Korczak, ce pédagogue médecin qui tenait un orphelinat et qui est mort à Treblinka avec ses élèves, expliquait à ses collègues que les enfants peuvent parfois certes être agaçants mais il les invitait également à considérer la phrase suivante : « n’oubliez jamais comment bat le cœur d’un enfant qui a peur. »

Transcription de la conférence du #congrèsMlf de Eric Debarbieux, professeur des Universités, président de l’Observatoire européen de la violence à l’école (OIVE), Nice

(Re)voir la conférence dans son intégralité