Mission laïque française

Art et sport dans les écoles d’entreprise

Partout dans le monde, les écoles se sont adaptées aux contraintes sanitaires. En cette fin d'année scolaire, les élèves des écoles d'entreprise ont le plaisir d'être ensemble, de donner à voir le fruit de leur travail, dans un même élan tant sportif qu'artistique.

Art et animation

Art et sport font bon ménage dans les écoles d’entreprise mlfmonde. Après des mois de travail, les élèves sont fiers de voir leurs productions et de les partager. Qu’il s’agisse de productions audiovisuelles ou de fresques peintes sur les murs de l’école, ces actions s’inscrivent dans le parcours d’éducation artistique et culturelle. Il permet la cohésion au sein de l’école en mobilisant élèves, enseignants et parents autour de projets artistiques et culturels.

Cinéma à Shenyang

Des mois de mars à juin, sous la conduite du directeur, Arnaud Glouzouic et de Fabrice de Jallad, enseignant, les élèves de l’école française internationale de Shenyang ont réalisé un court-métrage d’animation, Le Crapaud, conte chinois. Tous se sont attelés à réaliser les nombreuses étapes de ce projet, les plus grands aidant les plus jeunes. La traduction en chinois a été assurée par Gladys Sun, collègue de l’établissement d’accueil, North-East Yucai School.

Après avoir défini les scènes à tourner, les jeunes artistes ont modelé les personnages, puis dessiné et construit les décors. Puis c’est l’heure du tournage. La technique dite du « stop motion » consiste à prendre des photos pour ensuite les assembler afin de constituer un film animé. Une fois le montage effectué, il faut enregistrer les voix et les bruitages, puis choisir collectivement les musiques. Enfin, des sous-titres anglais et chinois ont été ajoutés afin de pouvoir présenter ce film dans les classes de la section internationale de Yucai. Que de fierté et de joie pour les cinéastes en herbe!

Théâtre d’ombres à Rauma

Dans le cadre de la Classe Culturelle Numérique (CCN) Théâtre d’Ombres à destination des élèves de maternelle, les PS-MS-GS de l‘école Areva-Mlf de Rauma (Finlande) ont mis en scène « Petit bleu, Petit jaune » de Léo Lionni. L’objectif de la CCN, animée par Elisza Perresoni Ribeiro, comédienne et marionnettiste, est de guider les élèves dans un processus de création artistique. Un travail autour de l’ombre, de la couleur, de la transparence.

Caroline Cech, enseignante, partage son retour d’expérience : « L’accompagnement, tout au long du projet, d’Elisza a été très appréciable. A chaque étape, nous partagions nos productions avec les autres classes participantes. C’était enrichissant, aussi bien pour moi que pour les élèves. Les enfants ont découvert et expérimenté les ombres, ont travaillé la maîtrise de la langue en créant des saynètes, puis en racontant l’histoire de « Petit Bleu et Petit Jaune ». Il leur a fallu s’organiser et coopérer pour construire les décors et mettre en scène l’histoire finale. Dans ma classe de maternelle multi-niveaux, les enfants de 3 à 6 ans se sont tous investis avec enthousiasme et ce projet a été fédérateur tout au long de l’année.« 

Fresques à Muanda

A l’école française Perenco, les élèves ont eu la chance de rencontrer l’artiste peintre Papa Nathan. Ils ont conçu et réalisé une œuvre murale et peint sur des vitres dans une salle de repos pour les employés de l’entreprise. La fresque sous le préau de l’école a été réalisée par les CP/CE1/CE2. Les élèves de maternelle ont peints des silhouettes à la manière de Keith Haring sur le mur de l’entrée de l’école.

Quand le sport est un art

Inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, le tai-chi et le kung-fu sont pratiqués pour renforcer le corps et la santé, mais aussi pour améliorer l’équilibre et le mental. Les professeurs de l’école française internationale de Wuhan (EFIW) ont offert à leurs élèves une initiation à ces pratiques sportives ancrée dans la culture chinoise.

L’art d’être ensemble

Les activités sportives à l’école sont primordiales pour le maintien en bonne santé mais aussi pour le « vivre ensemble ». Pour clôturer l’année scolaire, les élèves de CM1 et CM2 de la Petite Ecole d’Hydra (Alger) ont organisé et encadré « les Olympiades de la PEH ». Les 23, 24 et 27 juin, toutes les classes de la maternelle au CE2 se sont surpassées lors d’épreuves sportives. A Muanda, les élèves de maternelle ont eux aussi couru, lancé, sauté… et reçu des médailles. Parce que le sport, c’est aussi l’art d’être ensemble, dans une valorisation de l’individu au sein d’un collectif.