Mission laïque française

Travailler pour le réseau mlfmonde

Pré-rentrée 2017 au Lycée français international Molière de Madrid

La Mission laïque française a la responsabilité de trois types d’établissements pour le compte desquels elle procède chaque année au recrutement d'environ 120 personnels. Prenez connaissance des critères et conditions de recrutement.

Les établissements du réseau mlfmonde

La Mission laïque française a la responsabilité de trois types d’établissements pour le compte desquels elle procède à des recrutements de personnels.

Des établissements qu’elle gère directement

La Mlf, l’OSUI et la MLCI, associations à but non lucratif, sont gestionnaires de ces établissements et pleinement responsables sur les plans administratifs, pédagogiques et financiers. Parmi ces établissements, huit sont conventionnés avec l’AEFE et un avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Les supports budgétaires et la procédure de recrutement des postes des personnels d’encadrement pour ces onze établissements sont pris en charge par l’opérateur public. Ces postes font donc l’objet d’une procédure de recrutement spécifique, à laquelle la Mission laïque française est associée pour la sélection des candidatures.

Des écoles d’entreprise

Ce sont des établissements qui répondent spécifiquement aux besoins des entreprises françaises et étrangères qui désirent scolariser les enfants de leurs personnels expatriés.

Des établissements partenaires

Les organismes gestionnaires responsables juridiquement et financièrement de ces écoles françaises ou d’enseignement bilingue confient à la Mlf, par convention, des prestations d’ingénierie pédagogique, voire de conseil administratif ou financier. Dans le cadre de ces prestations, la Mlf peut faciliter le recrutement d’un candidat ayant préalablement rempli un dossier de candidature Mlf.

 

La Mlf travaille en liaison constante avec les services concernés des ministères français de l’Éducation nationale et des Affaires étrangères.

Retrouvez tous les établissements du réseau mlfmonde dans la rubrique Etablissements.

Les personnels concernés

La Mlf recrute chaque année environ 120 personnels pour son réseau d’établissements scolaires.

  • Des chefs d’établissement (proviseurs, principaux et adjoints), des CPE, des directeurs d’écoles primaires
  • Des personnels de l’administration de l’Éducation nationale (directeur de service, ADEANES, SAENES) pour la gestion administrative et financière des établissements
  • Des professeurs agrégés, certifiés, des PEGC et des PLP
  • Des adjoints d’enseignement
  • Des professeurs des écoles et des instituteurs titulaires

Elle fait parfois appel à des personnels non titulaires ou à des personnels retraités de l’Éducation nationale pour effectuer des missions ponctuelles au sein des établissements du réseau (offres hors campagne).

Les critères de recrutement

Les compétences et expériences des personnels qui permettent un premier classement des candidatures en fonction des postes disponibles sont :

  • pour les personnels enseignants, l’obligation d’avoir exercé pendant 2 ans en France après la titularisation ;
  • les expériences d’enseignement ;
  • les diplômes, certifications, habilitations et qualifications spécifiques ;
  • les bulletins d’inspection, les rendez-vous de carrière, les appréciations, les attestations de participation à la formation continue ;
  • les motivations et les investissements dans des actions pédagogiques, culturelles et sportives ;
  • l’ancienneté totale de séjour à l’étranger et dans le poste occupé au moment de la candidature.

Des critères et des règles particulières sont applicables aux candidatures à des postes administratifs et aux postes de direction. Des contraintes (budgétaires, vie locale, etc.) imposent parfois d’écarter des candidatures. La Mission laïque française dispose de postes réservés ou convenant particulièrement à des couples, notamment en école d’entreprise.

Les conditions de recrutement

L’objectif général de la Mission laïque française est de favoriser :

  • la nomination de personnel qualifié (diplômes, stages) sensible aux orientations pédagogiques de la Mission laïque française et désireux et désireux de s’investir en tant qu’acteur engagé de l’éducation ;
  • la constitution d’équipes efficaces autour d’un projet commun ;
  • le renouvellement des enseignants afin de donner à tous une chance de confronter ses pratiques à d’autres cultures professionnelles. En règle générale, la Mission laïque française, en accord sur ce point avec le ministère de l’Éducation nationale et l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), considère : « Que les séjours à l’étranger nécessitent un retour en France périodique et cela quelle que soit la nature du poste. »

La procédure de recrutement se déroule de la façon suivante :

  • Les candidatures sont traitées de septembre à mars et sont valables pour la rentrée scolaire suivante (septembre pour la quasi-totalité des postes) ou pour tout poste se libérant exceptionnellement en cours d’année scolaire (à condition que le candidat soit statutairement et administrativement disponible).
  • La candidature est prise en compte dès que le dossier de candidature a été dûment complété. Chaque candidature, pour qu’elle soit prise en compte par le pôle des ressources humaines, doit être accompagnée des pièces justificatives demandées et est subordonnée au paiement en ligne de la somme couvrant les frais de gestion de dossier. La Mission laïque française est une association loi 1901, à but non lucratif. Son siège ne bénéficie d’aucune subvention.
  • Les candidats encore sous contrat (coopération, pays étranger, AEFE, Mission laïque française, etc.) doivent être « libres de tout engagement » à la date pour laquelle ils postulent à un poste « Mission laïque française ». Il leur est fait obligation, sur ce point, d’être en règle avec l’administration et d’informer la Mission laïque française de leur situation exacte.

Pour connaître le détail des procédures de mutation, consultez le Bulletin officiel de l’éducation nationale.