Mission laïque française

General Electric

Présentation de la structure

General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d’une partie de Thomson-Houston Electric Company et d’Edison General Electric Company. La firme possède 36 filiales dans plus de 150 pays et est une valeur symbole du New York Stock Exchange.

Écoles d’entreprise

Le 17 septembre 2005, la Mission laïque française a ouvert la Petite École d’Hydra, à Alger, répondant ainsi à la démarche que des parents français expatriés par un nombre important d’entreprises avaient engagée auprès de l’ambassadeur de France en Algérie.

La ville d’Alger ne disposait jusqu’alors que d’un lycée rattaché à l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) sans possibilité de scolariser un enfant à l’école primaire. Complétant l’action du ministère des Affaires étrangères qui ouvrira, chaque année, un niveau supplémentaire en collège, la Mission laïque française s’est donc attachée à ouvrir une école maternelle et primaire.

La structure financière de l’école d’Hydra s’appuie sur l’Association de la Petite École d’Hydra, qui a élu un comité de gestion, représentant les seize entreprises dites fondatrices (Renault, Peugeot, Michelin, Total, Schlumberger, BNP Paribas, Société Générale, CFAO, Accor, Sanofi, Bouygues, Danone, Wataniya, Schneider Electric, Razel, Promasidor), et les huit entreprises partenaires (Alcatel, Suez, Bergerat Monnoyeur, Lafarge, Saipem,Tango, General Electric et Kou GC ) et, d’autre part, sur celle d’un établissement scolaire de l’Office Universitaire et Culturel de la France en Algérie (OUCFA) avec lequel la Mission laïque a signé une convention.

 

 

Site web du partenaire Site web du partenaire