Mission laïque française

Le Lycée Français international de Palma pilote la troisième édition de l’Euro Parlement

banniere palma

Les 6 et 7 mai derniers, l'Euro Parlement Palma célébrait sa troisième édition. La conférence a connu une organisation bien particulière cette année puisqu'elle s'est déroulée exclusivement en ligne. Elle a regroupé pas moins de 250 élèves de 14 écoles, de 6 pays et s'est tenue en 3 langues : en français, anglais et espagnol.

L’Euro Parlement s’invite à Palma

La nouvelle édition de l´Euro Parlement pilotée par le Lycée Français international de Palma, a permis aux élèves d’apprendre le fonctionnement et le rôle de l’Union européenne et de ses institutions, en les rendant plus accessibles et compréhensibles.

Mais ce n’est pas tout !

Les jeunes citoyens ont pu profiter également de l’événement pour développer des qualités de communication et d’échange multilingues et multiculturelles.

Qu’est-ce que l’Euro Parlement Palma ?

L’Euro Parlement Palma est une simulation de deux jours du Parlement européen à Strasbourg et à Bruxelles. Elle est ouverte aux élèves de 13 à 18 ans et vise à promouvoir une citoyenneté européenne.

Reproduite en modèle réduit, la conférence respecte le plus fidèlement possible le fonctionnement du Parlement européen : que ce soit en matière de structure, de procédure des différents organismes, de politique des états…

Les élèves jouent le rôle de députés européens avec leur pays, leur parti et la commission dont ils sont membres. Ils participent à des commissions parlementaires de 20 à 50 membres, ce qui donne à chacun la possibilité de participer activement.

Les sujets de la troisième Conférence

Les sujets sont proposés plusieurs mois à l’avance afin de permettre aux élèves d’effectuer les recherches nécessaires, de mieux comprendre leur pays, le parti qu’ils représentent et les défis sur lesquels ils vont travailler.

Cette année, la 3ème conférence de l´Euro Parlement abordait de nombreux sujets comme l’immigration clandestine, la mondialisation et les droits de l’homme, la réglementation des monnaies virtuelles, la transparence de la fiscalité, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes, le tourisme après COVID19, l’agriculture durable, les pertes d’emplois dans la transition vers les énergies renouvelables, l’utilisation de l’anglais après le Brexit.

Et puis la situation sanitaire actuelle s’est aussi invitée à la conférence et a d’ailleurs marqué tous les esprits, comme le précise Alejandro Ramos, professeur à Palma : « Je tiens à remarquer un débat très intéressant mené entre deux députés de la commission 6 au sujet des responsabilités de chaque pays membre dans la pandémie récente qui aurait mérité d’être vu par la chambre des députés à Bruxelles ».

Les objectifs de L’Euro Parlement Palma ?

Outre le fait de mieux connaître le fonctionnement et le rôle de l’Union Européenne ainsi que des institutions européennes, l’Euro Parlement Palma apporte de nombreux bénéfices pour les élèves.

La conférence permet aux participants d’appréhender de manière concrète et réaliste des grandes questions européennes. Elle a pour but également de développer une véritable citoyenneté européenne en offrant aux jeunes la possibilité d’élargir leur horizon tout en partageant leurs idées.

Malo Isambert, président et élève du lycée français de Düsseldorf nous donne son retour d’expérience : « Voir ces élèves parfois très jeunes se poser des questions et s’intéresser à des sujets aussi complexes et actuels que l’Etat de droit en UE ou l’utilisation de l’anglais depuis le Brexit est une expérience très enrichissante et très prometteuse pour le futur car c’est la jeunesse d’aujourd’hui qui dirigera l’Europe de demain ! ».

Et puis l’utilisation des 3 langues apporte un réel avantage en termes de développement des qualités de communication orale et écrite chez les jeunes. Tous les élèves sont ainsi valorisés, quelle que soit leur langue et leur culture : « Je me souviendrai d’avoir pu établir des liens avec des personnes de différentes régions d’Europe et de nous être compris à merveille », affirme Carla Descoubes, présidente et élève de 1ère à Palma.

Développer les compétences de l’élève

Les enseignants jouent un rôle fondamental puisqu’ils préparent les élèves avant la conférence afin qu’ils puissent endosser correctement leur rôle et renforcer les compétences nécessaires au bon déroulement de cet événement. Yvan Leclere, professeur au Lycée français de Vilnius, nous partage ses impressions : « Pour nous c’était la première… Je saurai mieux comment préparer mes élèves l’année prochaine : bien travailler la compréhension des orientations politiques des différents groupes, faire rédiger des projets de loi plus longs ».

C’est ainsi que les élèves ont développé leurs aptitudes en matière de recherche d’informations, de rédaction, de prise de parole en public, de résolution de problèmes, de recherche de consensus, de compromis et de coopération.

Les élèves ont pris conscience que cet événement a contribué à enrichir leurs connaissances et leurs compétences, comme le précise Julie Lachambre, présidente et élève du lycée français de Düsseldorf : « Je termine cette expérience avec plus de confiance en moi et de connaissances tant organisationnelles que sur l’Union Européenne. Je sais que ce que j’ai pu apprendre tout au long de ce projet me sera très utile. Je retiendrai que pour qu’un projet aboutisse il faut du travail de l’organisation, une bonne équipe et surtout des gens motivés et investis. Je suis très heureuse d’avoir pu participer à ce projet et l’animer ».

Le déroulement en ligne de cette 3ème édition a démontré qu’il était possible tout de même d’organiser de grands événements malgré les conditions actuelles : « Finalement, ce format nous a permis de réunir des élèves de toute l’Europe qui n’auraient certainement pas pu faire le voyage si nous avions organisé une conférence présentielle. Je regrette néanmoins les cérémonies de clôture présentielle quand tout le monde est debout, applaudi, s’embrasse, échange son numéro de téléphone ou son compte Instagram avant d’essuyer une larme au moment du départ », précise Monsieur Cornu, Proviseur du Lycée Français International de Palma.

Avec cette nouvelle action pédagogique du Lycée Français International de Palma, l’Union européenne est devenue plus compréhensible et accessible aux jeunes. L’équipe enseignante les a également sensibilisés à l’importance d’un discours critique et constructif. Bravo à tous pour l’organisation et la coordination de ce beau projet qui place les élèves au cœur de l’action !


Article rédigée par Nadia Bulcourt, rédactrice PIAF Majorque