Mission laïque française

La classe inversée : une modalité intéressante pour un enseignement en continuité

Quels sont les principes de la classe inversée ?

Quels sont les principes de la classe inversée ? elle permet de rendre la présence de l’élève plus utile, plus efficace : présence physique mais aussi présence cognitive ! Elle permet donc de garder cette présence même à distance. Elle repose sur un outil fondamental : le plan de travail qui va amener les élèves à travailler seuls et en groupes avec une répartition de rôles, selon des objectifs d’apprentissage explicités.

La modélisation de la classe inversée peut ainsi apporter des éléments de solution dans la scénarisation de vos cours. En ce moment sur le Forum, le parcours scénariser est ouvert : il vous apportera de grands bénéfices ! Elle apporte des bénéfices dans les interactions entre les élèves (travaux de groupes) et la coopération entre eux.

Le plan de travail : c’est « la pièce à conviction des pédagogies actives » dit Marcel Lebrun lors du #CLIC2020 (retrouvez ici la présentation générale). Sur éduscol, 40 exemples de plan de travail dans différentes disciplines. Ce plan de travail apporte des éléments de solution pour mettre en œuvre la différenciation, le travail sur l’autonomie et l’autoévaluation.

image d’A. Grémillet présentée lors de sa présentation lors du #CLIC2020

Quelles plus-values du numérique ? Les outils et ressources numériques augmentent le nombre de possibilités :

  • donner des QCM en ligne permet à l’élève de s’entrainer et de vérifier ses connaissances, et libère l’enseignant.e de ces corrections pour se centrer sur les compétences.
  • construire des capsules vidéos interactives aident l’enseignant.e à scénariser sa séance de façon à impliquer les élèves. Dans l’exemple ci-dessous réalisé avec vidéoant, on peut voir que le questionnement proposé permet de faire travailler les élèves en groupe : ils doivent collectivement réfléchir à apporter les éléments de réponse demandés.
  • proposer des balises d’apprentissage ou de remédiation : elles donnent à comprendre à l’élève ce qu’il doit travailler, des liens vers des fiches ressources, des documents multimédias peuvent être insérés sous forme de QR code par exemple et permettre une consultation en mobilité.
  • scénariser sa séance et soutenir son discours avec un outil comme classroomscreen (projetable en classe ou en visio) : des outils d’insertion d’images, de minuteur, de feu tricolore pour donner la parole, etc aideront chaque élève à se repérer et s’organiser.