Mission laïque française

Vendée Globe Trotteurs

Vendée Globe Trotteurs (Ecole André Malraux OSUI) 2016

Dix ambassadeurs journalistes de l'école OSUI André Malraux de Rabat sont aux Sables d'Olonne du 1er au 7 novembre pour couvrir la course du Vendée Globe. L'aboutissement d'un projet initié il y a deux ans par deux enseignants.

Tout est parti de l’idée folle d’emmener des élèves marocains assister au départ de la course mythique du Vendée Globe suite à la réception d’une invitation du skipper Tanguy de Lamotte reçue en juillet 2015.

Deux enseignants, Marylin Rassine et Stéphane Bouron décident alors de mobiliser les cinq classes de CM1 de l’école autour d’un projet de rallye sciences, qui permettrait aux enseignants en langue française et en langue arabe d’oser se lancer dans des expériences scientifiques préparées en concertation entre pairs. Ils décident de ne pas révéler l’enjeu du rallye à leurs collègues, ni le long travail qu’ils entament, de prise de contacts, de mise en œuvre de coopérations à différents niveaux : sponsors, écoles relais sur place, administrations locales et internationales, financements, coopération médiatique. Cette action devait être à la hauteur de ses objectifs : créer un lien réel entre des élèves d’une école française en France et leur école française au Maroc, amener les élèves à collaborer pour se dépasser, à prendre de la distance avec leurs représentations pour mettre en place de véritables apprentissages par la manipulation, à s’impliquer dans un projet qui mobilise des compétences différentes de celles qui sont souvent exigées à l’école.

Aux épreuves de sciences, toujours proposées en équipe (créer un objet flottant et se déplaçant par la force de l’eau d’un point A à un point B, créer un objet flottant pouvant transporter une charge, etc .), se sont ajoutées des épreuves individuelles mobilisant des compétences en arts plastiques (créer le logo et le slogan de leur engin flottant, à partir d’une œuvre d’art donnée), en géographie (tracer le parcours de Tanguy de Lamotte à partir des latitudes et longitudes de points donnés), ou en langue orale (savoir expliciter les étapes de création de chaque objet flottant et les hypothèses émises lors de ce processus, en mobilisant un lexique spécifique en langue arabe). Du point de vue de l’équipe, il s’agissait de mettre en place un tutorat entre pairs pour que chaque enseignant ose proposer des activités de manipulations à ses élèves.

A l’issue de ces défis scientifiques, 10 élèves ambassadeurs ont été désignés (une fille et un garçon dans chaque classe de CM1) et un véritable travail préparatoire a été mis en place pour faire de ce voyage un projet d’apprentissage à part entière.  Chaque ambassadeur a préparé un mini exposé pour présenter le Maroc à ses correspondants, des discours de remerciements officiels ont été conçus en français et en arabe comme c’est l’usage lors des cérémonies officielles qui sont prévues lors du séjour. Les ambassadeurs seront aussi des reporters, qui réaliseront des interviews de différentes personnalités, des reportages en direct, rédigeront des chroniques sur leur quotidien, pour le partager au mieux avec leurs camarades, mais aussi tous les auditeurs de « Vendée Globe Trotteurs ».

Retrouvez tous leurs reportages de webradio ici

Retrouvez très bientôt l’histoire détaillée de ce projet sur notre site, dans la rubrique Pédagogie…


Source : Marylin Rassine et Stéphane Bouron