Mission laïque française

Une convention entre la Toronto French School et le Lycée Montaigne

L'école internationale du Canada (Toronto French School) et le Lycée Montaigne, à Paris, ont signé une convention d'appariement le 15 octobre 2018.

La convention de partenariat entre l’académie de Paris et la Mission laïque française, renouvelée en mai 2015, prévoit « le développement d’actions de coopération entre établissements au bénéfice mutuel des deux parties ». C’est dans ce cadre que l’école internationale du Canada Toronto French School -TFS et le Lycée Montaigne, à Paris, ont signé une convention d’appariement le 15 octobre 2018.

En présence d’Angèle Priolot, Déléguée Académique aux Relations Européennes et Internationales et à la Coopération (DAREIC) adjointe de l’académie de Paris et du directeur général de la Mission laïque française Jean-Christophe Deberre, le proviseur du Collège-lycée Montaigne Joël Bianco a accueilli le chef d’établissement de la Toronto French School Josep González, qui était accompagné par Norman Gaudet, directeur de l’école secondaire, Alexandre Ferrand, directeur de l’école primaire et Mirna Hafez, directrice de l’école maternelle. (voir Equipe de direction TFS)

M. Bianco a remercié le rectorat pour son rôle d’accompagnateur et a indiqué que les perspectives d’échanges étaient nombreuses et bien accueillies par les enseignants. En effet, des projets de mobilité d’élèves (lycéens) sont en cours de réflexion, des échanges sur les différentes approches pédagogiques en mathématiques sont envisagés, et d’une manière générale, le rapprochement entre les deux établissements suscitent l’intérêt des enseignants dans des disciplines variées – anglais, Sciences et Vie de la Terre, Histoire et Géographie etc.
Josep González a indiqué que l’interculturalité devait être la base de la relation entre le lycée Montaigne et TFS et a fait référence notamment au congrès Mlf/OSUI de Caen-Deauville 2018.

Les équipes éducatives et d’encadrement du Lycée Montaigne bénéficieront d’échanges d’expérience enrichissants à l’heure où le système éducatif français amorce de profonds changements.