Mission laïque française

L’escape-game du nouvel an chinois à Taishan

Pour fêter le nouvel an chinois, les élèves de l'école Jules Verne de Taishan, ont participé à un escape game destiné à leur faire découvrir les essentiels de cette fête traditionnelle.

Le Nouvel An est traditionnellement fêté dans toutes les familles, toutes les villes et dans toutes les écoles de Chine. Les élèves de l’école Jules Verne Mlf-EDF se plongent alors dans la culture chinoise et découvrent l’origine et les traditions liées au Nouvel An. Après avoir abordé l’événement, les années précédentes, par le biais de la gastronomie, en cuisinant des jiaozi, de l’art en travaillant avec un calligraphe chinois, l’équipe éducative a cherché une entrée originale et motivante pour entrer dans l’année du cochon.

Un groupe de parents d’élèves a proposé de mettre au point un escape game dont l’objectif final serait de reconstituer un texte retraçant l’origine et les traditions du Nouvel An chinois. En collaboration avec les professeurs qui ont fourni les éléments du programme scolaire à travailler dans chacun des niveaux et calibré les questions à destination des élèves en fonction de l’avancée dans les programmes, les mères d’élèves ont construit un jeu pour chacune des quatre classes de l’école.

 

Voici le principe du jeu :

  • Chaque classe est virtuellement enfermée dans sa salle ;
  • Les élèves doivent résoudre cinq énigmes cachées dans des enveloppes dans la limite d’une heure ;
  • Une dernière question permet aux élèves de trouver la clé pour s’échapper de la salle de classe ;
  • Tous les élèves regroupés dans une salle doivent trouver le code d’ouverture d’une boite à l’intérieur de laquelle se trouvent, pour chacune des classes, les mots à replacer dans le texte final ;
  • Les élèves lisent à voix haute le texte reconstitué.

Cette activité a rencontré un vif succès chez tous les élèves, leurs professeurs et les mères d’élèves organisatrices du jeu. Ce fut pour les élèves, un moment de travail intense, de collaboration et de recherche pour résoudre des problèmes. Malgré la pression du chronomètre, la joie de la réussite à résoudre les énigmes pour s’échapper de la classe a vite fait oublier les erreurs et le stress du travail d’équipe.

La reconstitution finale du texte puis sa lecture ont contribué à la construction d’un esprit d’école ; sans la réussite de chacune des classes, la découverte finale des traditions du Nouvel An chinois n’aurait pas été possible. Ce travail a concerné tous les élèves de la Petite Section de maternelle à la classe de 3ème du collège et a montré l’excellence des rapports construits entre les parents d’élèves et les professeurs de l’école. Parents et enseignants travaillent main dans la main tout au long de l’année dans l’objectif de faire vivre l’école et mettre en place toutes les conditions et les activités nécessaires à l’épanouissement et la réussite scolaire de tous les élèves.

Une contribution de Laurent Mallet, directeur de l’école Jules Verne Mlf-EDF, Taishan – Chine