Mission laïque française

Les valeurs du sport en question pendant les rencontres inter-CVL

rencontres inter CVL, Séville, 20 jan 2020

Le lycée français international de Séville a accueilli les élèves élus au Conseil Vie Lycéenne des établissements Mlf d'Espagne, du Maroc, d'Italie et leurs homologues de l'académie de Paris, les 20 et 21 janvier.

Cette année, les rencontres inter-CVL ont réuni des élèves élus des établissements mlfmonde d’Espagne, du Maroc, d’Italie et des établissements parisiens. Le premier temps s’est déroulé au lycée français international de Séville et du 4 au 7 février, encadré par Joseph Hadjadj, proviseur du Lycée français de Séville et Sylvie Carot, chef d’établissement du collège français international Reus – Marguerite Yourcenar. C’est à Paris qu’une quinzaine d’élèves se retrouveront pour une restitution des travaux en Sorbonne (le 7 au matin), en la présence de recteur de l’académie de Paris. Ces rencontres illustrent la pertinence du partenariat entre la Mission laïque française et l’académie de Paris.

Sport et interculturalité

Accompagnés par les conseillers principaux d’éducation pour le réseau mlfmonde, et par Sarah Cipolat, adjointe Dareic et Maëlle Stévanin, déléguée académique à la vie lycéenne et collégienne pour l’académie de Paris, les élèves ont également rencontré des intervenants en lien avec les thématiques de cette édition : Comment le sport est-il le vecteur de l’interculturalité ? Quels enjeux portent l’interculturalité dans le sport ? Les lycéensont pu bénéficier de l’expertise d’intervenants dans les différents domaines. Alexis Ouspensky, chargé de mission Génération 2024, référent pour la question olympique et paralympique, Clara Centeno, chercheur à la Commission européenne et Gerardo Gómez Crespo, responsable des relations éducatives à l’AFS, pour les questions liées à l’interculturalité. Yves Le Coz, chargé de mission équipe vidéo DSI (académie de Paris), a fait une captation de l’ensemble de l’aventure inter-CVL qui sera présentée en février.

De la réflexion à la production

La première journée fut consacrée à la mise en relation, l’élaboration des thématiques à traiter et la seconde journée fut le temps de la modélisation du fruit des réflexions. Clotilde Chauvin, professeure-documentaliste chargée de mission auprès de la Mlf, a initié les élèves au Design thinking, méthodologie innovante qui permet de transformer les idées et les projets en actions réelles et en objets concrets.
Les échanges ont commencé par groupes de 2, puis de 4, puis de 8 et enfin, deux groupes d’environ 16 élèves ont été constitués, avec 1 porte-parole pour chacun. Différentes thématiques ont émergé : la discrimination dans le sport, sport loisir versus sport compétition, sport et communication-marketing, le sport vecteur de nationalisme et/ou de patriotisme, le sport et la politique. Six groupes ont ensuite modélisé leur réflexion en réalisant une vidéo, une affiche, une saynète… en un temps record !

Au programme de ces rencontres, une visite de la ville, de la Mairie de Séville et un temps de convivialité au lycée avec toutes les familles ayant hébergé des élèves. Le rôle de la communauté scolaire est primordial dans l’accompagnement des élèves vers une construction de la conscience citoyenne.

Rendez-vous à Paris pour la deuxième partie de ces rencontres lycéennes internationales autour du thème de l’olympisme !