Mission laïque française

Les écoles du réseau Eiffel ont obtenu le LabelFrancÉducation

Sylvain Itté (au centre), ambassadeur de France en Angola - juillet 2018

Quatre écoles publiques bilingues angolaises du réseau Eiffel ont obtenu en 2018 le LabelFrancÉducation. Ce label atteste de la qualité de l’enseignement bilingue français-portugais dispensé dans ces écoles. Il s’agit des premières écoles labellisées en Afrique australe et en milieu lusophone africain.

Le projet Eiffel est le fruit d’un accord signé le 23 mai 2008 entre le ministère angolais de l’Education, l’entreprise Total E&P Angola, l’ambassade de France en Angola et la Mission laïque française. Considérées aujourd’hui comme des établissements modèles, les quatre lycées scientifiques publics – Caxito, N’dalatando, Malanje et Ondjiva- du Réseau Eiffel suivent les programmes scolaires angolais, avec l’appui financier de Total E&P Angola, sous la coordination de la Mission laïque française. Chaque lycée Eiffel offre un enseignement d’excellence à 144 élèves scolarisés de la seconde à la Terminale (de la 10è à la 12è dans le cursus angolais).

Une expérimentation d’un enseignement bilingue a été lancée et soutenue par l’ambassade de France en 2015 visant avant tout une amélioration générale du niveau de français et des disciplines non linguistiques. L’initiative a reçu un excellent accueil des élèves et des professeurs et a été un franc succès. L’amélioration du dispositif au fil du temps a abouti à sa pérennisation : les écoles ont reçu le LabelFrancÉducation en décembre 2018. Les lycées Eiffel intègrent ainsi le réseau international des écoles bilingues de l’AEFE.

La filière bilingue, seule filière existante en Angola à ce jour, fait désormais partie intégrante du Projet d’Etablissement. La formation en langue française dans les écoles Eiffel représente un enjeu important en terme de diplomatie économique pour le service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France en Angola qui a d’ores et déjà investi dans la formation des enseignants et des équipes d’encadrement du réseau Eiffel pour un enseignement de qualité et ayant permis l’implantation du DELF scolaire A2 depuis 2015. Autant de raisons pour le SCAC, avec l’appui de ses partenaires, le Bureau d’Etudes de la langue Française en Angola (BELFA) et la Mlf, de miser sur l’expansion de l’enseignement bilingue en Angola et d’inscrire cette thématique comme une priorité de la Coopération linguistique et éducative. L’ambassadeur de France, Sylvain Itté, a quant à lui, souligné l’importance de ce projet pour la coopération française, projet qui constitue un bel exemple d’un partenariat public-privé réussi dans un domaine aussi essentiel que l’éducation.

Une contribution de Philippe Dos Santos, coordonateur du réseau Eiffel en Angola