Mission laïque française

Chaque année se déroule l'opération Parlement des enfants, un exercice qui permet aux élèves de CM2 de s'exercer au débat démocratique. Découvrez la 22ème édition, consacrée à la protection de la biodiversité.

Chaque année, à l’exception des années de renouvellement de l’Assemblée nationale, se déroule l’opération Parlement des enfants, organisée par l’Assemblée Nationale et le ministère en charge de l’éducation nationale, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et la Mission laïque française. Le Parlement des enfants existe depuis l’année scolaire 1993-1994 et le principe de propositions de lois par les élèves est en vigueur depuis l’année  qui a suivi. L’opération s’adresse aux élèves de CM2, à raison d’une classe par circonscription électorale, soit 577 au total.

Le Parlement des enfants permet aux classes participantes, de vivre pleinement le débat démocratique et de découvrir la fonction du législateur : à partir d’un thème lancé par le Parlement des enfants, les élèves réfléchissent à une proposition de loi, exprimée sous forme d’un argumentaire court et de quatre articles au maximum.

Comment se déroule l’opération ? Les classes qui souhaitent participer envoient leur acte de candidature à leur inspecteur (pour les établissements français à l’étranger, à l’IEN de zone), avant mi novembre. Chaque inspecteur choisit une classe pour la circonscription électorale. En décembre, les classes retenues reçoivent un colis pédagogique destiné à les aider dans leur rédaction de proposition de loi.
Une première sélection académique retient en mars une proposition de loi pour chaque académie et la soumet au jury national, composé de députés, de membres de l’éducation nationale, de membres de l’AEFE et de la Mlf, qui à son tour va sélectionner en mai 4 propositions sortantes parmi les 44 propositions  des académies, des collectivités d’Outre-Mer et des lycées français de l’étranger. Les 4 propositions finalistes sont soumises au vote électronique des 577 classes inscrites avant fin mai.
La classe dont la proposition de loi a recueilli le plus grand nombre de suffrages sera invitée à l’Assemblée Nationale le 20 juin. La proposition de loi retenue pourra être ensuite présentée par le député de la circonscription concernée qui la déposera en son nom à l’Assemblée Nationale afin d’être examinée. Plusieurs lois ont ainsi été adoptées.

Cette année, le thème retenu était celui de la protection de la biodiversité.

Parmi les onze circonscriptions des lycées français de l’étranger, l’Ecole Française Mlf de Thessalonique, Grèce, représentait la circonscription Europe du Sud, avec un beau projet sur la protection des herbiers de posidonies en Méditerranée.

Actuellement les 4 propositions finalistes sont en période de vote !