Mission laïque française

Lancement du livre de Daniel Jouanneau

Alors que le grand public connaît mal les arcanes de la diplomatie, Daniel Jouanneau, administrateur de la Mlf, nous conduit de A à Z à la découverte des multiples et passionnantes facettes (politiques, culturelles, littéraires...) de la diplomatie française et internationale.

« Les questions internationales intéressent beaucoup, les médias consacrent à la politique étrangère la place qu’elle mérite, mais l’opinion connait souvent mal le rôle de ceux qui la mettent en œuvre : les diplomates. Les préjugés ont la vie dure, les interrogations sont récurrentes et parfois teintées d’ironie. Les images se superposent : le cynisme de Talleyrand, l’art de l’esquive et du non-dit, la tasse de thé de l’ambassadeur, les réceptions dans de belles résidences, bref un monde à part, vivant dans l’entre soi, superficiel, et surtout de moins en moins utile puisque chefs d’État et ministres se téléphonent en permanence, et que l’international n’est plus depuis longtemps l’apanage des spécialistes.
Rien n’est plus faux. Diplomate, c’est un vrai métier, un métier de professionnels, un métier d’action, exercé par des hommes et des femmes fiers de servir l’État, passionnés et engagés. Leurs missions sont multiples.
À travers les grands personnages qui ont marqué l’histoire de la politique étrangère – pas seulement la nôtre – et par une présentation des lieux et des moyens de la diplomatie d’aujourd’hui, ce livre présente les différentes facettes de ce très beau métier. J’ai été un diplomate heureux et j’explique pourquoi. »
Daniel Jouanneau

Découvrir le livre

Biographie

Biographie
Né à Vendôme en 1946, Daniel Jouanneau est ancien élève de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École nationale d’Administration. Diplomate, il a servi comme attaché de presse au Caire, consul général à Salisbury puis chargé d’affaires au Zimbabwe, chef de la mission de coopération en Guinée, consul général à Québec, ambassadeur au Mozambique, au Liban, au Canada et au Pakistan. À Paris, il a suivi pendant dix ans les affaires européennes. Nommé chef du Protocole par François Mitterrand, il a été confirmé dans ses fonctions par Jacques Chirac. Il a dirigé l’Inspection générale des Affaires étrangères. Au terme de sa carrière de diplomate (1970-2011), Daniel Jouanneau a été nommé conseiller maître en service extraordinaire à la Cour des comptes. Il est par ailleurs, administrateur de la Mission laïque française