Mission laïque française

La Mlf noue un partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie

La Mission laïque française et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) ont signé ce soir à New York, en marge du congrès annuel des personnels d’encadrement du réseau mlfmonde, une convention de partenariat visant à développer des actions de coopération dans le domaine de la mobilité internationale des élèves et de la formation des enseignants.

Ce partenariat a pour objectif de développer l’information sur l’offre que constituent les universités francophones auprès des bacheliers de la Mlf, en particulier au sein de l’espace euro-méditerranéen. Il vise également à promouvoir des échanges entre les établissements membres de l’AUF et les écoles du réseau mlfmonde, par exemple au travers d’interventions d’universitaires ou d’enseignants-chercheurs ou l’accueil de groupes de lycéens dans les universités afin de les informer sur les possibilités de poursuite d’études.

Enfin, les deux partenaires s’engagent à favoriser la mise en place d’actions de formation initiale ou continue en direction des personnels enseignants du primaire et du secondaire.

photographies : ©Victor Ferreira


L’AUF, créée en 1961, est une association internationale d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche, et l’opérateur de la Francophonie institutionnelle pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation. L’Agence accompagne ses institutions membres dans leur dynamique de structuration, d’expansion et d’implication dans le développement. Son intervention couvre trois domaines constitutifs de l’enseignement supérieur : la formation, la recherche et la gouvernance universitaires. Ses équipes, présentes à travers le monde, apportent suivi et conseils pour la conception et la mise en place de projets, offrent un appui technique et financier initial et un accompagnement dans la recherche de nouveaux partenaires. L’AUF construit, anime et pilote des projets multilatéraux d’envergure dans tous les champs du développement des universités et des sociétés notamment, l’accès à une éducation de qualité, la formation des enseignants, l’égalité homme-femme, le numérique éducatif, l’internationalisation des établissements, la science pour le développement, l’entrepreneuriat, l’insertion professionnelle des diplômés, la formation continue.