Mission laïque française

Journées d’accueil pour les nouvelles équipes du réseau mlfmonde

Les journées d'accueil pour les personnels nouvellement recrutés sont un premier pas vers une nouvelle "géographie" de travail. En rejoignant le réseau mlfmonde, les enseignants et les personnels d'encadrement intègrent un double réseau : celui de l'Enseignement Français à l'Etranger et celui de la Mlf, opérateur privé de l'EFE auquel l'Etat accorde toute sa confiance.

Chaque année, les personnels nouvellement recrutés pour exercer dans les établissements de la Mission laïque française sont accueillis par l’équipe de direction du siège de la Mission laïque française. La journée commune Mlf-AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) pour les personnels enseignants et personnels de direction de la zone Amérique du nord et l’accueil commun Mlf/AFLEC (Association franco libanaise pour l’enseignement et la culture) des personnels enseignants du réseau Golfe/Egypte se sont déroulées à la Maison de l’Amérique latine, à Paris, respectivement les 30 juin et 7 juillet.

Le déroulement de ces journées s’articule autour des interventions des organisateurs, d’une présentation du réseau concerné, puis de la spécificité des établissements (fonctionnement, administration, communication) et, toujours en séance plénière, des informations d’ordre administratif concernant la carrière des personnels recrutés selon leur statut viennent conclure les réunions en effectifs complets. L’après-midi est consacré aux rencontres par établissement, en effectif réduit.

Les personnels de direction ont participé à une journée d’information le 17 juillet, organisée par le siège de la Mlf. Après une présentation du directeur général, Jean-Christophe Deberre, sur la Mlf au sein de l’EFE, Samuel Bitsch, adjoint au directeur général, et Patrick Joseph, contrôleur auditeur régional, ont abordé les spécificités d’un établissement français à l’étranger, les liaisons entre le siège et l’établissement ainsi que les règles administratives. Les grandes lignes du projet éducatif de la Mlf et le rôle individuel des personnels du service de la pédagogie leur ont été présentés par Michel Bur, chef du service de la pédagogie. Deux proviseurs du réseau ont partagé leur expérience : Maria Martino, proviseure du lycée Victor Hugo de Florence, a abordé la question de la prise de fonction et la redéfinition d’une équipe de direction à l’étranger, incluant le directeur d’école. Christophe Gallais, coordinateur du réseau Espagne, a souligné l’importance de la communication et des relations à entretenir avec toute la communauté éducative. Valérie Le Gleut, cheffe de service (DGRH MEN) représentait le ministère de l’Education nationale qui accorde une attention particulière aux personnels exerçant hors de France.
La seconde partie de journée a été consacrée aux ateliers à destination des personnels administratifs, des chefs d’établissement et des directeurs d’écoles.
La réussite de la mission qui est assignée aux personnels de direction réside en grande partie dans la construction du projet d’établissement, la construction de la confiance avec les parents d’élèves, d’une « redevabilité » partagée (siège/établissement) et de la construction d’une communauté éducative.

Pour chacune de ces journées, le directeur général a souligné l’importance de l’homologation, valeur de l’enseignement français à l’étranger, de l’appartenance à un réseau et de l’attention à porter quant à la mobilité des élèves.