Mission laïque française

Guinée Équatoriale – L’école française de Bata fête la francophonie sous le signe du partage et de la création

La Semaine de la langue française et de la francophonie avait lieu du 12 au 20 mars 2016. À cette occasion, l’École française de Bata située en Guinée Équatoriale avait prévu, le vendredi 18 mars, un grand nombre d’activités destinées à une centaine d’élèves de deux écoles francophones de Bata : l’Institut francophone de Bata et l’École bilingue de Bata II.

La semaine de la langue française et de la francophonie, organisée chaque année par le ministère de la Culture et de la Communication, est un moment pour renforcer l’identité francophone. Elle est également l’occasion pour les élèves de célébrer la langue française, outil culturel commun à tous les francophones et amoureux du français.

Le vendredi 18 mars, l’École française de Bata en Guinée Équatoriale a invité les élèves de deux écoles francophones de Bata (l’Institut francophone de Bata et l’École bilingue de Bata II), à fêter tous ensemble la francophonie.
En place pour la danse

Les élèves de maternelle ont eu droit à des jeux à vocation sportive et artistique dans l’enceinte de l’école. Quant aux élèves en élémentaire, ils ont disputé une course sur le « paséo maritimo ».

Départ de course     LA coupe

Puis, tous ensemble, ils ont réalisé une danse imaginée par les élèves et l’animateur culturel sur la chanson « On écrit sur les murs » composée par Romano Musumarra et Jean-Marie Moreau et reprise par le groupe le groupe Kids United récemment. La chorégraphie a par la suite été diffusée dans les écoles participantes.

Chorégraphie

Les enfants ont également été invités à participer à un atelier d’écriture « sur les murs » semi-dirigé. Au cours de cette activité, les élèves ont pu donner libre cours à leur imagination et, guidés par leurs professeurs, ont produit une fresque sur papier ainsi que des créations libres à la craie sur les murs dans l’enceinte de l’établissement.

On écrit sur les murs 3

La journée s’est achevée autour d’un grand buffet élaboré grâce à la générosité de quelques partenaires de l’établissement et des parents d’élèves. L’occasion pour les familles, les élèves et l’équipe pédagogique de se retrouver et de discuter autour d’un bon repas.

Avec une participation de 180 enfants et d’environ 100 adultes, cette fête de la francophonie aura été placée sous le signe du partage et de la création.

On dessine sur les murs 1     On écrit sur les murs 1