Mission laïque française

Court-métrage sur le harcèlement par des élèves du Grand Lycée à Beyrouth

Le thème du harcèlement scolaire a été abordé par une classe de CE2 du Grand Lycée franco libanais de Beyrouth et a conduit à la réalisation d'un court-métrage. L’enseignante à l'initiative de ce projet, Carla Chamoun, et un de ses élèves ont été conviés dans une émission de télévision à témoigner de cette expérience le 29 novembre 2018.

Parce que tout enfant peut être victime de ce fléau, ce travail de sensibilisation est un enjeu majeur. Carla Chamoun, professeure des écoles au Grand lycée franco libanais de Beyrouth, a réalisé avec ses élèves un court-métrage en intégrant toute la communauté scolaire dans l’aventure : équipe éducative, parents, élèves.
Le thème a été lancé en classe dans le cadre de l’Enseignement Moral et Civique (EMC).Après des discussions autour du sujet, des échanges sur des expériences vécues, le projet d’un court-métrage est né et l’écriture du synopsis a démarré.

Le synopsis
Paul, élève de la classe de CE2E, est harcelé par un groupe de copains lors d’une sortie de classe. Dans le bus, ils l’embêtent sous les yeux de ses amis, les témoins, qui essaient de le défendre en vain. L’enseignante ne remarque pas ce comportement anormal et n’intervient que pour calmer les élèves bruyants. Arrivés au village de Douma, les harceleurs menacent Paul de le tuer s’il les dénonce. Le petit garçon court. Ils le suivent. Soudain, un chien apparaît. Alexandre, le « grand harceleur », tremblant de peur, urine dans son short sous le regard de Paul. D’un geste amical, ce dernier mouille ses propres vêtements pour éviter à Alexandre l’humiliation publique. Ainsi, une nouvelle page d’amitié commence entre les deux enfants sans aucune rancune !

Le tournage du court-métrage s’est fait lors d’une sortie scolaire à Douma et le film a été projeté dans une salle du cinéma Sofil à Beyrouth, le 22 juin 2018 : une seule séance privée pour les parents et la communauté scolaire. À la fin de la projection, les élèves ont partagé leur expérience avec le public qui a applaudi chaleureusement ce court métrage de 10 minutes.

Le film

À la rentrée scolaire 2018-2019, une conférence a eu lieu sur ce thème en direction des parents d’élèves et des enseignants, en partenariat avec l’Université Balamand. Après la diffusion du court métrage, la directrice du département de psychologie de cette université a débattu avec les parents et l’équipe pédagogique sur ce thème. Suite à cette conférence, l’Université a souhaité utiliser ce court métrage à des fins pédagogiques pour ses étudiants en psychologie.

La télévision BBC Arabica, dans son programme télévisé BBC XTRA, a invité l’enseignante Carla Chamoun et un des élèves à parler de cette expérience. Le tournage de l’émission a eu lieu le 29 novembre 2018. Des invités venant de plusieurs pays arabes ont également participé à l’émission et partagé leurs expériences.

L’émission intégrale (en langue arabe)

Retrouvez l’article de Médéa Toubia dans L’Orient le jour Junior

Un outil pédagogique

Le court métrage a été projeté dans toutes les classes élémentaires de l’établissement, suivi d’un débat où le harcèlement est présenté comme un véritable fléau qui peut détruire une personne. Il est devenu un outil pédagogique dans les classes. L’impact est très positif. Les élèves ont compris l’importance de communiquer, de raconter et de parler à un adulte en cas de problème. Ils ont compris également que le témoin a un rôle capital dans ce type de situation.

Les actions en perspective pour l’année 2018-2019

Les actions en lien avec le thème du harcèlement à l'école
Partenariat avec le Collège Protestant Français, pour organiser une conférence destinée aux parents et à l’équipe pédagogique autour de ce thème. Participation au festival des films pour la jeunesse « Youth Film Festival » Participation au festival du cinéma européen, partenariat avec l’ambassade d’Espagne. Participation au Prix du civisme organisé par l’Association nationale des membres de l’Ordre national du Mérite. Participation au concours organisé par le ministère de l’éducation nationale « Non au harcèlement ». Élaboration d’un projet de classe  sur les dangers du Cyber harcèlement sur les réseaux sociaux. Projet d’élaboration d’un projet de loi sur les harcèlements sur les réseaux sociaux.

Une contribution de Carla Chamoun, professeure des écoles, Christine Vandromme, directrice, Brice Léthier, proviseur du Grand Lycée franco-libanais de Beyrouth