Mission laïque française

Chaque année, la Mission laïque française réunit en congrès l’ensemble de ses personnels d’encadrement autour d’un questionnement sur les enjeux de l’enseignement français dans le monde, sur la façon d’y répondre dans la concurrence internationale, et d’y mobiliser les partenaires institutionnels. Ce congrès 2017 a été construit comme une réunion de réflexion ouverte, sincère, prospective et donc ambitieuse pour mesurer la valeur de l'enseignement français dans le monde, et les chances qu'il aura, dans un environnement de plus en plus concurrentiel, de conserver sa place dans les années à venir, et à quelles conditions.

Un état des lieux de l’enseignement supérieur dans le monde
Quelle est la valeur objectivement mesurable de l’enseignement scolaire français dans le monde, au regard des grandes tendances concernant l’attractivité relative des modèles d’enseignement supérieur ? Le coefficient d’attractivité de la France et de ses territoires est-il suffisant pour soutenir l’image positive de l’enseignement français à l’étranger ?
Promouvoir et adapter le programme français dans le contexte international
Le constat est habituellement fait que les atouts de l’enseignement français reposent principalement sur la réputation de son école maternelle, son ancrage humaniste et certains marqueurs qui le caractérisent comme l’enseignement de la philosophie. Les réformes en cours y introduisent désormais le numérique éducatif. De la même façon, la Mlf fait de l’apprentissage des langues une priorité absolue.
Ces atouts sont-ils toujours pertinents ? D’autres mériteraient-ils d’émerger ? À quelles conditions peuvent-ils constituer une valeur ajoutée par rapport à d’autres modèles scolaires ? Surtout, sont-ils suffisamment valorisés au regard des standards commandant l’accès à d’autres modèles universitaires que le nôtre ?
Vers un nouveau concept pour la Mission laïque française : le « lycée français international »
En souhaitant inscrire sous le vocable de « lycée français international » l’ensemble de ses propres établissements, la Mlf prend le pari que l’avenir se jouera sur la valorisation de la tradition française et sa capacité d’adaptation. Cette démarche invite des forces jusqu’ici relativement indifférentes à l’enseignement français à l’étranger à se mobiliser autour de cet enjeu : l’université et la recherche, dont l’école française à l’étranger doit illustrer le « savoir-faire curieux » au travers de l’innovation et de la formation. Comment y parvenir?


En savoir +
  • Visitez dès à présent le site du congrès pour y retrouver le programme détaillé, la liste des intervenants ainsi que des ressources liées aux temps forts qui rythmeront ces trois jours.
  • Suivez le congrès et interagissez sur Twitter grâce au hashtag #congrèsMlf

Le détail des congrès précédents