Mission laïque française

Assemblée générale de la Mlf et de l’OSUI

Assemblée générale - Mlf/OSUI

Les instances de la Mission laïque française et de l’Office scolaire universitaire (OSUI) se sont réunies le mardi 21 janvier à la Maison de l’Amérique latine. Le président a présenté son rapport moral annuel et le directeur général est revenu sur les activités de l’association de l'année écoulée.

Le président, François Perret a présenté son rapport moral aux administrateurs et aux membres de l’assemblée générale, le 21 janvier 2020. Le directeur général, Jean-Christophe Deberre, a présenté le rapport d’activité 2018-2019 et la trésorière générale, Sylvie Esparre, le bilan financier de l’année écoulée.

Assemblée générale - Mlf/OSUI
La direction générale du réseau mlfmonde présente aux membres des instances le rapport moral de la Mlf et de l’OSUI

Monsieur Perret a mis l’accent sur la place de l’association notamment dans le projet de doublement des effectifs dans les établissements français à l’étranger souhaité par le Président de la République, Emmanuel Macron. Il a tenu à rappeler que la Mission laïque française est, à la différence de beaucoup d’autres acteurs privés de l’EFE dans des géographies dont plusieurs aujourd’hui sont incertaines.

L’opérateur public qu’est l’AEFE n’est évidemment pas dans la même situation : il représente, il est l’Etat, qui lui assure protection et continuité ; et il est partout, ce qui équilibre les risques.

La conférence de presse des ministres du 3 octobre 2019 a mis un terme aux consultations et spéculations sur le plan de développement de l’enseignement français, suite au discours du 18 mars 2018 du président de la République à l’Académie française. Il conforte principalement l’opérateur public dans son rôle « pivot » de l’EFE et lui assure un rattrapage budgétaire triennal qui était l’un des points d’incertitude par rapport à l’accomplissement des missions qui lui sont confiées (gestion des EGD et rémunération partielle des personnels détachés des établissements conventionnés, gestion administrative de l’homologation, organisation des examens nationaux, gestion des bourses pour les élèves français, actions de formation des personnels).

Comme prévu, l’Etat en appelle principalement aux opérateurs privés pour atteindre l’objectif de doublement des effectifs dans les établissements homologués à horizon 2030, et l’AEFE s’est dotée d’un service dédié pour les mobiliser et accompagner. Un objectif qui concerne la Mission laïque française, et qui, ben entendu sera relevé.

Apres un rappel des enjeux de développement du réseau, notamment au Liban, au Maroc et en Côte d’Ivoire, l’accent mis sur la formation et le développement professionnel des enseignants, la direction générale à conclu avec les mots prudence et audace, réalisme et prises de risque calculées qui seront les fils conducteurs dans les prévisions pour 2020 .

Le réseau mlfmonde et les groupes associatifs qui la composent verront surement leurs équilibres géographiques évoluer mais la Mlf saura rester gage de qualité et d’innovation notamment en matière de pédagogie et de formation.