Mission laïque française

A Madrid, un partenariat qui ouvre des perspectives d’avenir aux élèves

Partenariat Lycée Molière Mlf de Villanueva de la Cañada - ESA, 2017

Le Lycée Molière Mlf de Villanueva de la Cañada, ville située à l'ouest de Madrid, a noué il y a plusieurs années un partenariat avec l'Agence Spatiale Européenne (ESA). C'est dans ce cadre que chaque année, les élèves de seconde option MPS (méthodes et pratiques scientifiques) présentent leur travail de groupe aux ingénieurs de cette agence intergouvernementale qui coordonne les projets spatiaux menés en commun par une vingtaine de pays européens. Ce partenariat permet également aux lycéens d'envisager de faire leur stage en entreprise à l'ESA.

Par Natalia Guelfi, chargée de communication au Lycée Molière Mlf de Villanueva de la Cañada

Cette année, les 2nde option MPS ont travaillé sur le thème de l’observation de la Terre et la gestion des débris de l’espace.  Lors de leur visite à l’ESA, Javier Ventura-Traveset, porte-parole, conseiller de direction et aussi spécialiste en navigation par satellite, leur a présenté les thèmes de recherche actuels de l’ESA et Maud Barthélemy, géophysicienne en charge de l’enregistrement de données de la mission Rosetta, à fait l’ultime bilan des découvertes de la mission spatiale. Accompagnés de Lionel Hernandez, manager de la station, les élèves ont pu apprécier l’une des antennes paraboliques d’espace profond les plus performantes au monde (qui suit les satellites, avec un diamètre de 35 m et une hauteur de 40 m). Ils ont également assisté à une démonstration de fauconniers qui font voler régulièrement leurs rapaces afin de faire fuir les oiseaux pouvant nicher sur la parabole.

Cette visite a pour but de montrer aux élèves l’application des théories étudiées en cours, la découverte du monde aérospatial, et leur apporter aussi un éclaircissement sur leur vocation.

Le partenariat ouvre en effet aux lycéens la possibilité d’effectuer leur stage en entreprise dans cette agence, la troisième au monde après la NASA et l’agence spatiale fédérale russe.  Une quinzaine d’anciens élèves du lycée ont poursuivi leurs études dans l’aérospatiale et Lionel Hernandez se montre très optimiste quant à une éventuelle embauche des élèves du lycée : « Il y a un programme, appelé “Young graduates”, qui permet aux jeunes diplômés de travailler deux ans à l’agence spatiale pour acquérir de l’expérience. Ils ne sont pas engagés, c’est un stage, mais certains peuvent, à la fin des deux ans, avoir la chance d’être embauchés. »

Enrique López Becerra, actuellement en stage de six mois à l’ESA, est un ancien élève du Lycée Molière (promotion 2010, spécialité MPI – mesure physique et informatique, ancêtre de MPS). Les élèves ont pu le rencontrer à l’occasion de leur visite. Enrique, après trois ans d’études en Espagne et un an en Lituanie pour perfectionner son anglais, termine sa thèse de Master en vibration des moteurs de l’antenne de Cebreros afin de prévenir les pannes et déclencher une maintenance préventive. « J’ai toujours aimé les cours de physique et spécialement les TP, j’en a gardé de très bons souvenirs, rapporte Enrique. “Le Lycée Molière m’a appris à réfléchir et à acquérir une ouverture d’esprit”.

 

Dr Javier Ventura-Traveset (ESA) : “Il est fondamental pour l’Europe d’avoir des scientifiques et des ingénieurs”

Partenariat entre l’ESA et le Lycée Molière : “faire découvrir le monde aérospatial aux élèves et susciter des vocations”

 

Photos : mlfmonde/lycée molière villanueva de la cañada/christophe bonnefoy