Mission laïque française

3ème rencontre des CPE à Madrid

Les 17 et 18 octobre s'est déroulée la 3ème rencontre des conseillers principaux d'éducation des établissements Mlf du réseau Espagne et Italie. Une démarche de formation pour la Vie scolaire, adoptée en partenariat avec l'académie de Dijon.

La session animée par Alain Bono, proviseur adjoint du Lycée français international Pierre Deschamps d’Alicante, Hervé Saint Mézard, proviseur du lycée français international de Tenerife Jules Verne et Lionel Jeanneret, IA-IPR EVS de l’académie de Dijon, avait pour thématique « la place du Conseiller Principal d’Education dans un lycée français à l’étranger ». Elle s’est déroulée du 17 au 18 octobre à l’Hôtel Gran Versalles, à Madrid.

M. Jeanneret a poursuivi la formation initiée l’an passé et apporté des éclairages stimulants sur les missions du CPE. Cette formation a amené les personnels à questionner leur positionnement et a ainsi suscité des échanges constructifs sur le pilotage du service vie scolaire, l’encadrement et la gestion d’une équipe vie scolaire, la participation à la définition de la politique éducative

La deuxième partie de la session a été consacrée aux échanges de pratiques et à l’analyse partagée de situations précises. Des thématiques variées ont été abordées et ont permis de proposer des pistes d’actions : communication, relations entre différents acteurs, accueil des élèves et régimes de sortie, heure de vie de classe, gestion des conflits, parcours éducatifs, instances représentatives Conseil de la Vie Collégienne (CVC) et Conseil de la Vie Lycéenne (CVL), nécessaire constitution d’un tableau de bord.

Très constructifs et bienveillants, ces échanges ont mis en lumière la diversité de chaque établissement, rappelé la nécessaire mise en contexte de l’action du CPE et l’indispensable prise de recul pour questionner les modes de fonctionnement quotidiens. Le bilan de ces rencontres est jugé positif par les personnels concernés ; les précédentes éditions ont permis aux CPE de faire connaissance, d’engager une réflexion continue sur leurs rôles clefs au sein des établissements et de renforcer le sentiment d’appartenance au réseau.

D’après le compte-rendu rédigé par Hervé Saint Mézard et Alain Bono