Mission laïque française

3e édition de la Coupe Molière à Villanueva de la Cañada

Coupe Molière 2016 (Villanueva de la Cañada)

Des élèves venus d’Espagne, d’Italie et de France étaient à Villanueva de la Cañada pour 5 jours de compétition et de découvertes sportives

A l’origine de la Coupe Molière, qui en est à sa 3e édition, il y a un constat : la quasi absence de pratique de sports de raquette dans les établissements scolaires.

« C’est toujours les mêmes sports qui reviennent, dans les projets sportifs des établissements du réseau. Pour la première fois, nous organisons quelque chose autour d’un sport soit disant individuel – le tennis – mais avec l’idée de démontrer que la compétition peut être abordée de façon collective », partageait Marc Declercq, parent d’élève à l’origine du tournoi avec le lycée Molière, au moment de la première édition, en juin 2014.

Les objectifs sont clairs : offrir aux garçons et filles de 5 à 18 ans la possibilité de découvrir, pratiquer et participer à des activités physiques directement liées aux sports de raquette. Au travers de l’organisation de cet événement, ce sont les valeurs citoyennes que cherchent à développer les organisateurs : la tolérance, le respect de l’autre, le vivre-ensemble, le respect des règles. Tout cela en favorisant l’autonomie des élèves et les échanges entre jeunes venus d’établissements et de pays différents. Une initiative qui fait parfaitement écho aux trois axes de mobilisation pédagogique de la Mission laïque française : expression, citoyenneté, autonomie.

En 2014 pour la première édition, 32 élèves de 11 à 13 ans représentant 8 établissements d’Espagne et de France étaient mobilisés autour d’un tournoi de tennis. Deux ans plus tard, ce sont 48 jeunes venus de 12 établissements d’Espagne, de France et d’Italie, qui se sont affrontés dans 5 disciplines traditionnelles (tennis, badminton, tennis de table) ou plus récentes (pickleball et 360ball, deux disciplines tout droit venues des États-Unis et d’Afrique du Sud). Mais la Coupe Molière est bien plus qu’une simple compétition sportive.

Cette nouvelle édition réitère ce qui a fait le succès des deux précédentes en proposant aussi pour la première fois des conférences et tables rondes présentées par et pour les lycéens, en collaboration avec des experts et des sportifs professionnels : sport et emploi, sport et santé, sport et éducation, sport et bénévolat.

Pendant les cinq jours, des ateliers sportifs destinés à faire découvrir les sports de raquette aux élèves de primaire du lycée Molière et des établissements de la communauté de Madrid ont également été organisés au sein de l’établissement et dans un centre sportif de la ville.

La richesse de cet événement fait qu’il a été le seul retenu, parmi les 155 projets présentés à l’échelle espagnole, par la Commission européenne dans le cadre du programme Erasmus+ Sport.

Pour Deportres, l’organisme cofondé par Marc Declercq, ce succès ouvre de nouvelles perspectives qui pourraient intéresser d’autres établissements du réseau de la Mission laïque. « L’équipe de Deportres est déjà en train de travailler sur de nouveaux formats de la Coupe Molière : dans un premier temps, il pourrait s’agir de la célébration de l’événement en simultanée dans plusieurs pays membres de l’Union Européenne [qui accueillent des établissements français à l’étranger], et par la suite, organiser une rencontre des vainqueurs des tournois nationaux ».  De quoi donner des idées aux équipes des établissements de réseau mlfmonde…


Crédits photo : Damien Feron photographie narrative, pour Deportres, tous droits réservés.