Mission laïque française

24-26 janvier 2017 – Rencontre Inter-CAVL à Reus

Chaque année, l'inter-CVL du réseau Epsagne rencontre l'inter-CAVL de l'académie partenaire de Paris. Pour cette édition, la rencontre qui s'est tenue à Reus du 24 au 26 janvier a également accueilli le représentant du CVL du lycée Victor Hugo de Florence et la représentante de l'inter-CVL de l'OSUI-Maroc.

Durant cette rencontre, les élèves étaient divisés en deux groupes.

Créer des actions pour le développement durable

Le premier a travaillé avec l’association Make It Real à l’élaboration d’actions de développement durable à mettre en œuvre dans et/ou autour de leurs établissements. La démarche a reposé sur les trois phases du design thinking : inspiration (définition de la problématique), idéation (recherche et test des idées) et intégration (phase projet, rendre réalisable les actions projetées).

 

Groupe travaillant avec la Fédération francophone de débat

Le second groupe s’exerçait avec deux animateurs de la Fédération francophone de débat à l’art oratoire, la prise de parole, la force de persuasion et l’argumentation.

Fruit du travail des trois précédentes demi-journées, une simulation de grand débat parlementaire réunissant tous les élèves a eu lieu pendant la dernière demi-journée. Ce groupe de travail préfigure la deuxième phase qui aura lieu en Sorbonne ne mai.

Les organisateurs de cet Inter-CVL, Florence Kious (déléguée acamdéique de la vie lycéenne de l’académie de Paris), Dominique Javel et Loïc Chatton (respectivement proviseurs du lycée Molière de Villanueva de la Cañada et du lycée René Verneau de Gran Canaria), ont pu s’appuyer sur l’accueil organisé par Sylvie Carot, proviseure du collège français de Reus, son équipe pédagogique et les familles.
Le premier soir, les élèves ont été reçus à la mairie par la conseillère en charge de l’éducation puis par le maire, et, le lendemain, ils ont bénéficié de l’accueil de la bibliothèque municipale pour leurs travaux. Enfin, le deuxième soir, ils ont fait une visite de la ville qui leur a permi de découvrir son patrimoine moderniste et le centre d’interprétation de Gaudi (Reus est la ville natale de l’architecte).